Fortunes diverses

Écrit par Bernard Roméo le . Publié dans Non catégorisé

editoLes équipes oloronaises ont connu des...

 fortunes diverses. Le bilan fait ressortir une victoire (FCO Rugby), un score de parité (HBCO Garçons) et trois défaites (JAO, Filles du HBCO, FC Oloron Béarn).

RUGBY : Fédérale 1 : FCO : 30 – SC Graulhet 10 : Une semaine après la rencontre face au leader albigeois, le FCO se voyait proposer une autre opposition tarnaise, la lanterne rouge Graulhet. Alors, pour les locaux, le premier objectif était la victoire face à un adversaire qui tirait là une de ses dernières cartouches. Le résultat espéré (succès oloronais, 0 point pour les visiteurs) a même pris un goût supplémentaire avec le point de bonus offensif obtenu grâce aux quatre essais marqués par les Haut-Béarnais. Après un bon début, et une réalisation de Dylan Vaquéro, les joueurs locaux ont eu un peu de mal à élever leur rythme. Résultat : un modeste 11-10 à la pause suite à deux pénalités de Christophe Bourdieu contre une pénalité et un essai des visiteurs juste avant la mi-temps. Changement en seconde période, avec plus de rythme et d’agressivité défensive. Et assez rapidement deux réalisations signées Mickaël Boucau qui permettaient de repousser cette équipe graulhetoise. Et à l’heure de jeu arrivait le quatrième essai, que l’on pensait pouvoir attribuer à Wiehan Jacobs, mais qui finalement était l’œuvre de Clément Porte-Laborde. Peu importe l’identité du marqueur, l’essentiel étant ce quatrième essai synonyme de bonus offensif… Résultat, le FCO se retrouve à la 7° place, mais encore à distance respectable du  dernier qualifiable. Car ne nous y trompons pas, pour le moment le FCO joue bien pour le maintien dans cette poule où la seconde partie du classement est encore particulièrement serrée. Prochaine échéance : le déplacement à St-Sulpice, avec un goût de revanche pour des locaux battus à St-Pée et qui viennent de céder à Bagnères.

BASKET ; Nationale 3 : JAO 88 – Hagetmau 91

Pour la Soirée des Partenaires, la JAO proposait au public une affiche alléchante, avec une opposition de valeur. Et ceci s’est concrétisé à la Salle Scohy, copieusement garnie, mais qui n’a pu que constater que les équipes landaises sont difficiles à manœuvrer. Malgré une prestation sérieuse, les joueurs locaux n’ont pu faire chuter l’équipe visiteuse qui venait s’imposer de 3 points. Une semaine après la belle victoire après prolongation, c’était un peu la douche froide. Les Oloronais retrouveront le Championnat dans quinze jours avec un déplacement chez la lanterne rouge Cahors. Et il faudra essayer d’effacer le résultat de ce samedi. D’ici là, on pansera les plaies et on soignera les blessés.

HAND-BALL :

Prénationale Masculine : Canéjan 30 – HBCO 30. Une semaine après l’élimination en Coupe de France à Buros, les garçons du HBCO se voyaient opposer un adversaire déterminé, Canéjan. Rencontre équilibrée qui n’a jamais vu une des deux formations prendre un avantage définitif. Score de parité à la pause (13 partout), puis chassé-croisé dans la seconde période, avec, côté oloronais, un manque de réussite (15 poteaux), et un tir final des locaux qui leur permettait d’arracher le match nul. Alors, on verra dans quelque temps s’il faut considérer ce résultat comme positif ou au contraire moins positif. Prochaine rencontre : déplacement chez les voisins d’Ossau, mal classés, mais un derby reste un derby et pour le moment, le HBCO n’a pas encore gagné en ce début 2020.

Prénationale Féminine : Agen 39 – HBCO 19. En déplacement à Agen, les filles du HBCO ont subi une nouvelle défaite. Effectif limité sur la feuille de match, réussite insuffisante aux tirs, de l’efficacité chez l’adversaire, avec deux gardiennes à 11 arrêts chacune, voilà qui peut expliquer ce résultat. Et la prochaine échéance ne s’annonce pas plus facile : déplacement à Bègles (3°) pour entamer la phase retour.

Départemental 1 : FC Lons 2 – FC Oloron Béarn 1. En déplacement à Lons, les Oloronais s’inclinent et pointent désormais en 8° position (un match en retard). Prochain déplacement : Artix 10°.

 

Bernard Roméo