N2F – 10eme Journée – Anglet dépassé

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Articles

LOGO ABOHBAnglet/Biarritz     : 23      

Lège Cap Ferret : 32

Mi-Temps :  11-19

À Anglet (Salle Saint-Jean)

Arbitre : David Duchesne.

Anglet Biarritz Olympique HB :

Gardienne de buts : Lempereur-de-Saint-Pierre (5 arrêts), Lasserre (2 arrêts).

Joueuses de champ : Dabadie © (5/7), Daoud M’Colo (2/5), Duprat (4/5), Eddami (1/1), Mimiague (1/1), Mouton (1/4), Queniau (1/4), Sanchez-Gil (2/6), Tastet (4/11), Traoré (2/6).

Entraîneur : Nicolas Lannes.

Lège Cap-Ferret HB :

Gardienne de buts : Marquezanne (15 arrêts).

Joueuses de champs : Broca (6/8), Chaillou (4/5), Comby (1/2), Cousta (3/5), Delburg (5/7), Despiau (1/2), Giraud (4/6 dont 1 pen), Mahala Fonguieng (1/3), Picot © (8/10), Ronteix (6/10 dont 4 pen).

Entraîneur : Olivier Bouquin.

Exclusions temporaires : Picot (30e), Despiau (52e).

Il n'y a pas eu match samedi soir dans la salle Saint-Jean où Lège a fait le trou d'entrée. Désormais, l'objectif principal côté basque sera de jouer totalement libéré, l'équipe n'ayant plus rien à perdre.

« Après une telle défaite, on n'a plus rien à perdre. Que risque-t-on en nous déplaçant chez deux des trois leaders du championnat lors des deux prochaines journées ? Absolument rien, alors jouons libérés et sans la moindre pression », appelle de ses vœux Nicolas Lannes après la sortie de route de ses joueuses à domicile pour leur premier rendez-vous 2023. En face, on le pressentait nettement, l'équipe girondine de Lège-Cap-Ferret n'est actuellement absolument pas à sa place et pourrait bien être le "tube" de la seconde phase de championnat. Samedi soir, les joueuses de l'entente ont été littéralement "mangées" sur grands espaces par une formation visiteuse qui a tué tout suspense d'entrée de match (0-7, 11e). Emportées par l'ouragan visiteur, les Basques n'ont pas su contenir leurs adversaires dans ces dix premières minutes de cauchemar. Il faut attendre plus de 20 minutes pour voir le premier arrêt de la gardienne locale, Aimadina Lempereur de Saint-Pierre (6-12, 21e). Pourtant les joueuses de Nicolas Lannes vont tenter de réagir et parviennent à réduire l'écart (9-13, 23e). Hélas l'espoir va être de courte durée. Les nombreuses pertes de balles locales vont être punies par des visiteuses en jambe et en réussite maximale. À la pause, le déficit basque se monte déjà à huit unités (11-19). Pourtant, on n'a, hélas, pas encore tout vu. Car les joueuses d'Olivier Bouquin vont effectuer un début de second acte, presque semblable au premier. En 10 minutes, elles passent un 2-7 à leurs adversaires de l'ABOHB pour anéantir tout espoir éventuel de remontée (13-26, 40e). Dans ce second acte, Anglet/Biarritz va cruellement souffrir d'un manque de repli défensif face aux flèches adverses et l'écart va continuer à enfler (19-34, 54e). « Face à un tel adversaire, il n'y avait peut-être pas grand-chose à faire, je pense que si on les joue 10 fois, on perd 9 fois, raison de plus pour jouer plus libéré à l'avenir », concluait l'entraîneur local, réconforté par la fin de match de ses joueuses.

Fabrice Borowczyk