N3M – 9eme Journée – La JAO est partie de trop loin

Écrit par Jean-Marc Lacoste le . Publié dans Comptes Rendus

logo jao

CDL  85 34 19 18 18
JAO 71 13 17 27 18

Mi-Temps : 53 - 30.

Scores aux quarts-temps : 34-13, 19-17, 18-27, 18-18.

Lieu : Salle de Monségur. Spectateurs : 300. Arbitres : Rémi Cadillon et Jennifer Beaudevin.

Côteaux de Luy :

Lauretet (6), Larribau (12), Dunoguier (6), Lamarque (7), Dussarrat (7), Paralieu (4), Dupouy Sisteron (18), Sales Alegre (13), Brambati (15), Lataste (2).

J.A. Oloron :

Dapina (22), Delorme (8), F. Goussies (2), Caubu (4), L. Marchand (7), Y. Goussies (6), Ferrer (6), Denis (11), Jakubowski (7), Youssouf-Huard (2)

Entraîneurs : Marcel Tremea et Marc Coronas

Face à des Chalossais remontés après leur défaite en terre lot-et-garonnaise le week-end précédent, les hommes de Marcel Tremea et Marc Coronas ont trop subi en début de rencontre et s’inclinent logiquement malgré leur belle réaction en seconde période.

Les locaux démarrent pied au plancher dans le sillage du duo Larribau/Sales Alegre, mais les Bleu s’accrochent et alimentent le score avec Delorme et Dapina (15-9, 6e). Les Oloronais, en manque de rythme, subissent les assauts chalossais, sont lourdement sanctionnés en fautes et le capitaine landais Dupouy Sisteron en profite pour signer une grosse série qui fait exploser le score (34-13, 10e). Les Béarnais, qui viennent d’encaisser un cinglant 19-4, tentent de résister et perdent en plus leur pivot Youssouf Huard sur entorse. L’écart au score se stabilise (42-22, 45-26), avec, côté oloronais, Jakubowski/Dapina/Denis qui répondent coup pour coup aux attaques landaises, mais le panneau d’affichage indique un douloureux 53-30 à la pause.

On pense alors que la seconde période va être longue, mais les Bleu vont, au contraire, réagir et signer une belle remontée. L’intensité oloronaise monte d’un cran. Les alternances défensives proposées perturbent les locaux et Marc Ferrer derrière l’arc à trois points et Dapina dans la peinture, ramènent les Bleu à 65-48 (27e). Les Béarnais ont décidé de ne rien lâcher et vu que la machine chalossaise n’est plus aussi bien huilée, l’écart au score fond progressivement (71-59, 32e). Denis et Marchand ont la main chaude. Dapina et Delorme poursuivent leur travail dans la raquette et la JAO signe un 5-13 qui glace la salle de Monségur (80-75, 37e). Les Oloronais ont deux ballons pour revenir au score, mais ce sont malheureusement les Luycontins qui vont finir plus fort dans le sillage du duo Larribau/Dupouy Sisteron qui signe un 9-0. La JAO s’incline finalement 89-75 et doit maintenant se préparer à la réception de Tursan Basket Chalosse à Scohy samedi prochain.

Jean-Marc Lacoste